à la une

Vous voici à la une de la communauté d'étudiants, de parents et des professionnels de l'éducation. Une plateforme pour s'exprimer, échanger et confronter vos avis.
Pour la liberté d'expression, contre la censure. Pour l'engagement sous forme de coups de gueule, coups de coeur et des témoignages - portraits pour partager des expériences communes.
A vous de faire le contenu de cette rubrique et de développer vos opinions, idées et vécus. Pour publier votre article dans cette rubrique, transmettez le à notre équipe rédactionnelle.

60 ans de combat pour une école républicaine et laique...

je souhaite ici, rendre hommage aux parents de la Fédération des Conseils de Parents d’Elèves des Ecoles Publiques...
Contre les inégalités scolaires et territoriales, pour une école où l’'on respecte la dignité humaine par un solide respect de la liberté.

Lire la suite

HEC se mobilise pour l’Egalité des Chances

Dans le cadre de la Charte "Egalité des Chances", HEC se mobilise activement en participant au dispositif mis en place par la Conférence des Grandes Ecoles et la Délégation Interministérielle à la Ville (DIV) afin de promouvoir l’accès à l’enseignement supérieur pour des jeunes lycéens de zones défavorisées.
Afin d’officialiser cette initiative, la signature de la convention cadre "PACE" -Programme d’Accompagnement et de Coopération pour l’Education - a eu lieu lundi 22 janvier 2007, dans les locaux du Groupe HEC.

Lire la suite

Le Concert de Lausanne

J'ai l'immense plaisir de vous annoncer la sortie d'une recherche fabuleuse. Il y a quelques temps un ami, François Jacob, me donna un manuscrit à lire. Je trouvais le titre un peu bizarre et ne connaissais quasiment rien aux deux "personnages" mentionnés en sous-titre, pour ne pas dire que je ne connaissais rien à Gustave Doret.

Lire la suite

Faut Pas Payer ! Une pièce divine

C’était mercredi 28 septembre 2005, au TNBA (Théâtre National de Bordeaux en Aquitaine), je m’étais levé de mon assise afin d’applaudir avec fougue une œuvre que je n’avais soupçonnée. Il était 21 heures et 50 minutes. Je dois dire que je n’avais pas autant eu mal aux mains depuis bien longtemps. Mais cette infime souffrance s’imposait de par une réussite marquante, à tous points de vue.

Lire la suite

Rechercher