Les académies correspondent généralement aux régions, à quelques exceptions près.

La région Rhône-Alpes est divisée en deux académies :

  • - Lyon (Ain, Loire et Rhône) ;
  • - Grenoble (Ardèche, Drôme, Isère, Savoie et Haute-Savoie).

La région Île-de-France est divisée en trois académies :

  • - Paris ;
  • - Versailles (Yvelines, Essonne, Hauts-de-Seine et Val-d'Oise) ;
  • - Créteil (Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne).

La région Provence-Alpes-Côte d'Azur est divisée en deux académies :

  • - Aix-Marseille (Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Bouches-du-Rhône et Vaucluse) ;
  • - Nice (Alpes-Maritimes et Var).

Chaque académie est dirigée par un recteur d'académie, désigné par le Président de la République et choisi, en général, parmi les professeurs des universités.

Histoire

Napoléon Ier a divisé l'Université impériale en circonscriptions qui ont donné naissance aux académies. A l'origine, on en comptait 29, leurs chefs-lieux étant les villes sièges des cours d'appel.

A partir de 1962, on s'efforce d'harmoniser les limites des académies avec les régions : la France métropolitaine est divisée en 22 régions, qui regroupent chacune 2 à 8 départements.

Depuis le décret du 26 décembre 1996, créant un rectorat en Guyane et à la Guadeloupe, il y a trente académies en France.

Pour en savoir plus :

Annuaire des sites Internet des Académies de France