Le discours du démagogue sort généralement du champ du rationnel pour s'adresser aux passions, aux frustrations de l'électeur. Il recourt en outre à la satisfaction des souhaits ou des attentes du public ciblé sans recherche de l'intérêt général mais dans le but unique de s'attirer la sympathie et de gagner le soutien.

Le terme "démagogie" aujourd'hui est largement perçu avec une connotation péjorative. Or si on devait s’en tenir à l’étymologie du mot grec on traduirait le terme "démagogue" comme celui qui éduque, qui conduit le peuple.

La démagogie, même si elle est inhérente à toute démocratie, fausse le jeu d'une conception idéalisée de la démocratie produisant bien souvent des effets contraires à l’intérêt général.