Malgré leur statut privé, certains de ces établissements sont subventionnés par l'Etat, et d'autres sont financés par le ministère de l'Education nationale ou encore par les ministères de l'Agriculture et des Affaires sociales.
C'est ce que l'on appelle, les établissements privés "sous contrat". Pour cela, l'école doit respecter certaines règles de fonctionnement, à commencer par le contenu des programmes enseignés et la qualification du personnel d'encadrement et enseignant.

Les autres établissements dits "hors contrat" sont totalement autonomes.

Les grandes catégories d'établissements d'enseignement supérieur privés

  1. Les établissements privés d'enseignement supérieur libres dispensent un enseignement généraliste. Ces écoles ne sont pas autorisées à délivrer un diplôme national.
  2. Les établissements privés d'enseignement supérieur technique. Ils s'agit des écoles d'ingénieurs et des écoles de commerce et de gestion.
  3. Les lycées privés proposant des BTS et des classes préparatoires aux grandes écoles.

Cet article est une ébauche à compléter, vous pouvez partager vos connaissances en le modifiant.