Les résultats de la dernière enquête menée par l'Usine Nouvelle ont été publiés le 16 mars 2007.
Ce palmarès inclut 160 écoles françaises d'ingénieurs, indifféremment de leur statut ou de la durée de leur cursus, écoles qui ont répondu à un questionnaire rédigé avec la participation de la
Commission des titres d'ingénieurs (CTI), la Conférence des directeurs d'écoles françaises d'ingénieurs (Cdefi) et la Conférence des grandes écoles (CGE) et qui leur a été adressé début janvier.

Les données fournies ont été traitées par la rédaction de l'Usine Nouvelle et contrôlées par un organisme partenaire. Les résultats sont triés à partir de sept critères qui donnent chacun lieu à un classement thématique :

  • le budget de l'école ;
  • le montant du 1er salaire annuel brut ;
  • l'ouverture à l'international, fonction du temps moyen passé à l'étranger par les étudiants ;
  • l'innovation évaluée en nombre de brevets déposés depuis 2002 ;
  • la durée moyenne des stages en entreprise ;
  • la part des cours consacrée aux matières non-scientifiques et non-techniques ;
  • le nombre de doctorants (ou post-doctorants) accueillis en 2006 ;

Parmi le panorama des formations d'ingénieurs, l'Ecole Polytechnique s'est imposée deux fois en tête des classements. Des établissements comme le CPE Lyon, l'EEIGM, l'INP Grenoble, l'UTC Compiègne, Telecom Lille 1, les Mines Paris et l'ITII Haute-Normandie se sont également distingués en accédant à la première position sur l'une des thématiques.

Pour en savoir plus :

Classement 2007 des écoles d'ingénieurs par le magazine l'Usine Nouvelle