Durant une période, plus ou moins longue en fonction des besoins de l'élève, une équipe éducative ou bien des intervenants variés sont disposés à venir en aide aux jeunes en difficultés.

Le soutien scolaire peut être utilisé sur le temps scolaire ou périscolaire (en dehors de l'établissement).
Il peut constituer une simple aide aux devoirs ou nécessiter une remise à niveau complète.

Le Ministère de l'Education nationale défini le soutien scolaire de la façon suivante : "Le soutien scolaire est dispensé dans le cadre et dans le temps scolaire, par des enseignants, à des élèves qui, provisoirement, ou sur une plus longue durée, ont besoin d'une aide personnelle ; le soutien peut prendre la forme de l'aide individualisée, de la remédiation, du tutorat, voire prendre place dans le cadre des études au collège."

Le soutien scolaire est de plus en plus demandé, de nombreux organismes sont créés afin d'aider les élèves dans leur démarche pédagogique.

Beaucoup d'étudiants présentent des lacunes dans certains domaines et de ce fait nécessitent une aide spécialisée.
Pour ce fait, des associations à but non lucratif et les administrations publiques mettent en place des structures d'accueil périscolaires parrallèles à l'école traditionnelle de jour.
Les étudiants sont ainsi aidés dans leur travaux, leurs cours et leurs devoirs.

En France, au cours de ces dernières années, on a vu se développer des sociétés spécialisées dans le soutien scolaire grâce à des aides d'Etat sous forme de déduction d'impôts.
Ces sociétés sont généralement soutenues de professeurs et de psychologues qui définissent avec précision les besoins des élèves et offrent des réponses pertinentes aux faiblesses identifiées.

En Belgique, un réseau appelé réseau du devoir a été créé afin de favoriser l'intégration des élèves les plus défavorisés mais également de permettre aux autres de s'épanouir et de se réaliser pleinement.

Il faut savoir que le soutien scolaire n'est plus réservé aux élèves en difficultés. Tout le monde a droit a une aide scolaire.
Au Japon, les cours du soir sont obligatoires pour les lycéens. Il en est de même pour certains établissements en France et en Europe. Cette réforme s'apprête a être développée.