L’admission

Elle se fait en classe de seconde et le dispositif s’adresse à tous les élèves des séries L, ES et S, possédant un bon niveau en allemand, dans des établissements dotés des "sections bilingues à profil franco-allemand". Ce réseau existe grâce au jumelage de deux établissements. En 2005, une soixantaine de lycées participent à ce programme dans les deux pays.




Les enseignants

Ils sont soit recrutés sur profil par le ministère (enseignants français formés en IUFM pour enseigner l’histoire-géographie en allemand) soit mis à disposition par l’Allemagne (contractuels ou titulaires allemands du Capes), soit recrutés par des associations.




Les programmes

Les élèves français suivent l’enseignement correspondant à leur série, L, ES ou S à l’exception de l’histoire-géographie, matière pour laquelle l’enseignement est de quatre heures hebdomadaires, dispensé en allemand. De plus, ils suivent un enseignement de trois heures hebdomadaires de littérature allemande, dispensé en allemand.

Les élèves allemands suivent l’enseignement officiel en vigueur dans le Land où ils sont scolarisés. Ils suivent un enseignement d’histoire-géographie en français et un enseignement de littérature française en français.




L’examen

A l’examen, les candidats français présentent toutes les épreuves de leur série, à l’exception de l’histoire-géographie, qui fait l’objet d’une épreuve écrite d’histoire et d’une épreuve écrite de géographie, en langue allemande. La note d’histoire-géographie est prise en compte pour le baccalauréat et pour l’Abitur.

Les candidats français passent en plus une épreuve écrite et une épreuve orale de littérature allemande, en allemand. Cette note n’est prise en compte que pour l’Abitur. Les sujets des épreuves sont établis par les autorités françaises et allemandes.




Le diplôme

Pour obtenir la double délivrance, il est nécessaire d’avoir la moyenne dans l’ensemble des matières présentées dans le cadre du baccalauréat selon les coefficients appliqués dans la série préparée, et la moyenne (système de notation allemand) dans les épreuves spécifiques (histoire-géographie et littérature).

Les modalités de délivrance du baccalauréat pour un candidat allemand sont conçues à l’identique.

A la session 2004, 360 candidats français ont réussi les épreuves de l’Abibac.

Les élèves titulaires de ce diplôme ont accès de plein droit aux universités françaises et allemandes.