La forme du CV n'est pas imposée. Néanmoins, certaines habitudes existent (généralement, en vue de faciliter sa lecture) :

  • présenter les coordonnées personnelles en haut de la première page ;
  • organiser l'expérience de manière ordonnée dans le temps (les avis son partagés sur l'ordre croissant ou décroissant des dates) ;
  • regrouper les expériences en fonction de leur pertinence professionnelle ;
  • se tenir aux informations essentielles ;
  • faire apparaître les mots-clef susceptibles d'attirer l'attention du lecteur ;
  • finir le CV par des informations moins professionnelles, mais pouvant avoir un intérêt pour le recruteur (par exemple des contributions à l'encyclopédie d'e-tud sont un loisir qui ajoute à l'intérêt d'une candidature, par exemple dans des métiers où le rédactionnel tient une part importante).

La forme privilégiée d'un CV est variable d'une époque à l'autre et d'un pays à l'autre. Les conseils distribués pour sa rédaction sont légion dans la presse, dans l'édition, sur Internet. Ils paraîtront parfois contradictoires, mais il faut garder à l'esprit que le CV doit être lu et doit convaincre.