Un contrat de Moniteur de l'Enseignement Supérieur a une durée de trois ans et permet à un doctorant de bénéficier d'une première approche de l'enseignement supérieur dans une université ou grande école française. Il doit enseigner 64 heures durant chaque année universitaire, soit 192 heures au total sur les trois années (ce qui équivaut à une charge annuelle d'un ATER ou maître de conférences).

Le contrat de moniteur n'est pas renouvelable. Les monitorats sont gérés et attribués par les CIES qui proposent des formations complémentaires à la formation doctorale.

Un expérience de moniteur de trois années est considérée comme une ancienneté d'un an pour les moniteurs accédant à un poste de maître de conférences, et permet souvent un accès plus facile à cette fonction.

Les moniteurs doivent être titulaires d'une allocation de recherche salariée d'un montant équivalent (plus ou moins 10 %) à une allocation de recherche. Les postes disponibles sont publiés en début d'année scolaire par les CIES et les candidats sont auditionnés par une commission d'enseignants de l'université visée. Sur cette base certains dossiers sont sélectionnés. La commission effectue alors un classement des candidats, qui seront alors choisis dans cet ordre suivant le nombre de postes disponibles.